L'étagère des parents·Parentage & Portage·Se soigner au naturel

Yoga des enfants, poussière de dodo.

Yoga tahitiYOGA DES ENFANTS, poussière de dodo : apprivoiser les émotions, développer les capacités d’attention, réduire le stress…
Que vous soyez parents yogis ou non, vos enfants seront réceptifs aux bienfaits du yoga.  Ils sont à l’écoute de leur corps et l’apprivoise, ils ne ce sont pas enfermés dans des habitudes psycho-corporelles et sont très sensibles à tout ce qui fait du bien. Oui oui je vous l’assure les enfants adorent naturellement le yoga!
Le yoga en famille, c’est une façon privilégiée de se réunir ensemble pour partager un moment amusant, relaxant et bienveillant après la sempiternelle routine quotidienne (parfois étouffante) du « retour à la maison-lavage de main-dîner-douche-veux-tu bien mettre ton pyjama ».
Nous savons que la complicité et le jeu sont des éléments très fédérateurs pour l’harmonie familiale. Cela nous est prouvé chaque fois que nous l’expérimentons et suffisamment chercheurs en psychologie de l’enfant nous le démontrent.


« Le jeu et l’humour permettent de rétablir un lien affectif fort entre parents et enfants. Dans la mesure où le jeu fournit une occasion de s’extérioriser et de passer de bons moments en famille, il libère aussi de la tension liée à l’éducation. Assurer son rôle de parent sur le mode ludique permet d’entrer dans le monde de l’enfant, sans le brusquer, en développant sa confiance en lui et en nous. » Lawrence Cohen – Psychologue du jeu.


Or, il n’est pas toujours facile, ni même évident (quoiqu’on en dise) de jouer. Certains parents, plus que d’autres, sont des joueurs. Pour ma part, je ne suis pas vraiment une joueuse, je suis plus une sorte d’imaginative câline dingue d’histoires à rallonge et d’expériences sensorielles et émotionnelles. Autant dire que je dois me convaincre un peu pour une partie de Playmob** ou un puzzle en famille. Ma tasse de thé (vert bien sûr!) à moi c’est plutôt les trucs à toucher, la peinture, les histoires avec des câlins (encore et encore) et… le yoga! Ma fille c’est une « physique », il faut que ça bouge, même que ça déménage un peu et je peux parfois avoir du mal à partager des temps de jeu complice avec elle tant nous n’avons pas les mêmes attirances. Sur ce point j’essaye du mieux que je peux d’être toujours en accord avec moi même et de ne pas me forcer à jouer aux petites voitures si je n’en ai pas envie, nous en parlons et nous négocions un compromis, un jeu qui fait envie aux deux ou à la majorité des présents. A quoi bon un temps de jeu ensemble si ce n’est pas avec le cœur mais que celui ci est guidé par le diktat de « la bonne mère » qui joue parce qu’il FAUT jouer.Moon Family concept
Et puis là, le yoga, la découverte personnelle d’abord et l’ouverture du corps et de l’esprit qui m’encourage de semaine en semaine à mieux écouter mon corps. Et puis inévitablement le tapis de yoga est entré à la maison et je me suis mise à pratiquer de plus en plus, et par période à tout moment de la journée si je sentais que j’avais besoin de me reconnecter avec mes besoins, mon moi, retrouver mon calme, me respecter et respecter les autres en ne laissant pas la colère me transformer en Tyrannosaure pour une broutille.
Naturellement mes petites séances ce sont vite vues accompagnées par ma fille qui mimait mes postures, me réclamait une place sur le tapis et appréciait de s’allonger sur le dos rond « de l’enfant », de grimper sur le dos creux du « chat » ou encore de passer sous le pont du « chien tête en bas ». Nous avons pris l’habitude de faire quelques postures ensemble dès que Loutandoujig le proposait, le tapis était disponible et je l’ai même vu en faire seule à plusieurs reprises. Les enfants adorent le yoga parce qu’en premier lieu c’est amusant, on joue et en plus on se fait du bien en s’étirant et en se relaxant. C’est pour eux évident, et leur souplesse, leur détachement face à la perfection posturale leur permet de prendre peut être plus de plaisir que nous certaines fois. Ils ont tout compris, ce qui compte avant tout c’est de se faire du bien.
Désormais, nous utilisons beaucoup les exercices de respiration et notamment avec des respirations profondes complètes par le nez. Cela nous permet de retrouver le calme quand il y a une explosion d’émotions fortes après une phase trop stimulante ou simplement pour se recentrer au début d’un temps de repos l’après midi, le soir au coucher.
Je me suis dit que pour tous les parents il y avait un yoga accessible, celui à partager avec ses enfants à partir de quelques postures simples et amusantes pour découvrir ensemble et fédérer la famille autour d’une pratique commune qui clôture la journée de manière positive.
Enfin, nos enfants nous ressemblent, c’est à dire qu’un parent qui prend soin de lui, prend du temps pour lui, ose exprimer son ressenti et mettre des mots sur ce qui le traverse accompagnera son enfant dans ce sens. Les enfants apprennent en nous regardant, ils entrent dans le monde et l’appréhendent à nos côtés. Nous souhaitons tous que nos enfants soient sereins, en accord avec eux-même, confiants et équilibrés émotionnellement. Mille et un conseils nous accompagnent sur ce chemin conscient et bienveillant mais un élément offrira des résultats à coup sûr: faire ce que l’on attends d’eux nous même et bannir  » le fait ce que je dit, pas ce que je fait ». Pour commencer, exprimons nous avec intention et prenons soin de nous pour mieux nous connaître et entretenir notre intelligence sociale et émotionnelle. Le yoga est une porte d’entrée (sortie de tout prosélytisme religieux) vers notre moi intérieur , vers le calme et la quiétude. En somme, un premier pas vers l’harmonie familiale au quotidien.

La petite routine YOGA POUSSIÈRE DE DODO de LMaMm and co.
Je vous propose ici une histoire accompagnant 10 postures à réaliser avec vos enfants pour trouver ensemble le chemin de la poussière de dodo de façon coopérative et ludique. L’histoire ci-dessous peut être racontée par le parent pendant la séance pour maintenir l’attention des enfants, retenir les postures et les enchaîner. Pour cela, nous vous conseillons de vous entraîner à faire l’enchaînement seul lorsque vos enfants ne sont pas à la maison. Une fois que vous êtes confiant (je veux dire à l’aise avec votre pratique et non pas « maître yogi »!), à vous de voir si vous voulez utiliser cette petite histoire où même en créer une autre qui vous conviendrait davantage.
Ensuite, vous trouverez chaque posture (Asana en sanskrit) expliquée afin de savoir comment la réaliser et l’enchaîner avec la suivante. Ces précisions sont là pour vous accompagner, notamment si vous n’avez jamais pratiqué le yoga. Retenez que cela n’est pas important si les positions ne sont pas « parfaites », il n’y a rien de parfait et tant mieux, c’est ce qui nous rend libre et unique. Par ailleurs ne forcer pas une posture, la douleur est le signe que vous devez adapter l’asana ou vous adapter petit à petit à ces nouvelles sensations : qui va doucement, va sûrement
Restons à l’écoute de nos enfants et s’ils ne veulent pas réaliser une posture, n’insistons pas, s’ils ont mal, laissons les passer à autre chose. Aussi, nous pouvons leur apporter des conseils pour se positionner au mieux mais évitons d’être impératif ou intransigeant. Aussi adaptons notre discours et nos « exigences » à l’âge de nos p’tits yogis, à 18 mois, 3 ans ou 6 ans les enfants n’entre pas dans les postures de la même façon. Laissons-les ressentir leur corps, l’apprivoiser et trouver des alternatives pour adapter leur posture avec votre aide bienveillante. Ce qui compte c’est que vous preniez tous du plaisir à essayer ensemble ces postures tantôt amusantes, tantôt relaxantes. Si vous ne faites pas certaines positions et que vous préférez en faire une plus longuement, concentrez-vous sur votre respiration, vous en tirerez de nombreux bienfaits: les muscles se relâchent, vous vous reconnecter, vous prenez soin de vous , voilà ce qui compte.
Enfin, n’hésitez pas à poster un commentaire si vous le souhaitez ou si vous avez des questions. Amusez vous bien, Namaste 🙂


« Quand la fin du jour approche, LE SOLEIL s’étire loin dans le ciel pour venir colorer LA MONTAGNE.
En bas de la montagne, un petit INDIEN du nom de Loutandoujig observe le coucher du soleil au loin et envoie une flèche d’un côté puis de l’autre. Ces flèches emportent tout ce qui nous préoccupe pour nous libérer des tracas de la journée et accueillir la douceur de la nuit.
Puis nous saluons la LUNE qui apparaît dans ses premières lueurs.
Il est temps pour nous de descendre la vallée. Sur le chemin de la maison il croise LA GRENOUILLE puis LE CHIEN LA TETE EN BAS. A l’orée du village, notre petit Loutandoujig traverse la rivière (l’enfant passe sous votre « chien tête en bas »).
Une BOUGIE éclaire sa maison au fond du village. En fermant les yeux nous nous répétons dans notre tête que nous sommes une c’est nous cette bougie qui brille de milles feux ardents, qu’elle nous guide et nous réchauffe. Nous imaginons que toute la lumière de la bougie passe entre nos mains pour venir envelopper notre cœur et tout notre corps de sa chaleur.
Lorsque nous ouvrons les yeux, un petit CHAT est déjà là et nous attends pour aller se coucher. Tout doucement nous nous étirons et respirons profondément.
Bonne nuit mon ENFANT, b
onne nuit mes amis, Bonne nuit la nuit.
POUSSIÈRE DE DODO et nous voilà au pays des songes petit yogi. »


Afficher l'image d'origine1er Asana, Urdva Hastasana (demi pince): BONSOIR SOLEIL et NAMASTE.
Les pieds bien ancrés dans le sol, le dos droit, les mains le long du corps, je ferme les yeux et je respire profondément 2 fois (toujours par le nez lors de toute la séance). Quand j’expire la 2ème fois, j’ouvre les yeux et je monte les bras haut dans le ciel jusqu’aux nuages et je regarde le ciel. « Bonsoir Soleil, merci de nous avoir éclairé toute la journée ». Je rapproche les mains (paume contre paume) au centre de la poitrine sur le plexus solaire en Namaste, j’inspire et j’expire profondément.(crédit image : Popi Mag)
2ème Asana, Tadasana : LA MONTAGNE
Afficher l'image d'origine
Les pieds rapprochés, j’équilibre mon corps en faisant de petites pressions avec les pieds pour être bien « ancré » dans le sol, les mains le long du corps. Je me balance légèrement en avant puis en arrière pour trouver la position la plus stable. J’inspire profondément et je monte les bras devant moi à la hauteur de la poitrine et j’expire en levant les bras au dessus de la tête. En inspirant une seconde fois, je joins les mains et je ferme les yeux. J’expire profondément. « Je suis une montagne solide, rien ne peut vous me faire bouger » : je garde les yeux fermés et j’essaie de rester concentré sur ma respiration quelques minutes. (crédit image, magasine Kiss).

Le guerrier fait référence à Shiva, considéré par certains comme le dieu du yoga. C’est une posture d’encrage et de renforcement succédant la montagne lors de la salutation au soleil. http://www.elle.fr/Minceur/Yoga/Posture-du-guerrier-2877898:  3ème Asana, Virabhadrâsana (Le Guerrier) : L’INDIEN
Depuis l’arbre, les mains sur les hanches je fais un grand pas en avant avec le pied droit et je plie le genou droit.
En inspirant je monte les bras à hauteur des épaules. En expirant j’étire les bras comme si une personne de chaque côté me tirait. En inspirant, j’allonge le cou pour qu’il soit loin des épaules et ainsi j’allonge ma colonne vertébrale, mon dos est bien droit et j’expire profondément. A la prochaine inspiration, je ramène le bras gauche vers le bras droit et je mime un tir de flèche à l’arc. Puis je reprend la posture de l’indien à partir de l’autre pied: un grand pas en avant avec le pied gauche… (…) et je tire une flèche avec la main droite qui rejoint la gauche. Je sors de la posture en ramenant le pied gauche avec le pied droit, je suis debout, je garde le dos droit et je ramène les bras le long du corps. (Crédit image Elle Magasine).

Afficher l'image d'origine

4ème Asana, Ardha Chandrasana (Demi lune simple): BONSOIR LA LUNE.
Depuis la posture debout, quand j’inspire, je monte les bras au ciel comme dans la première posture « Bonsoir au soleil ». En expirant les paumes de mains se rejoignent et je ferme les yeux.
En inspirant, j’allonge le dos (la colonne vertébrale) et en expirant je me plie du côté droit.
Je reprend la posture pour étirer le côté gauche.

 

 

Afficher l'image d'origine 5ème Asana, Malasana (la guirlande) : LA GRENOUILLE
Depuis « Bonsoir la lune », je prends une inspiration puis à l’expiration, j’écarte les jambes pour descendre accroupi. Dans la mesure du possible j’essaye de garder les pieds à plat au sol, les orteils et le talon aussi.
Une fois confortable en inspirant nous pouvons porter nos mains l’une contre l’autre en un Namaste sur le plexus solaire. Inspirons et expirons profondément pour offrir un massage à nos organes qui sont posés sur nos cuisses et apporter de la détente au bas de notre dos. Pour s’amuser la grenouille peut coasser! (Crédit photo, Gaïa)

Afficher l'image d'origine 6ème Asana, Adho-mukha-svanâsana: LE CHIEN TETE EN BAS.
Je commence à 4 pattes (genoux sous les hanches et mains sous les épaules). J’inspire et j’expire profondément 1 ou 2 fois. J’inspire et je plie les orteils sur le tapis pour soulever les genoux et pousser sur les jambes. Ma tête descend entre mes bras et mes talons essayent de se poser au sol. J’inspire et j’expire quelques fois en relâchant la tête entre mes bras. Je pense à bien garder les fesses hautes vers le ciel et à pousser dans les mains pour que mon dos s’étire bien. « Maintenant que notre petit chien est bien étiré, il va pouvoir faire de beaux rêves! ». Pour sortir de la posture, je descends à 4 pattes et je reviens m’asseoir tranquillement les fesses sur les talons. (crédit image, P’tit Yogi jeu de cartes). 

Résultat de recherche d'images pour "yoga bougie posture enfant"7ème Asana, Vajrasana et Namaste : LA BOUGIE.
Assis sur mes genoux, les fesses sur les talons depuis la sortie du chien tête en bas, je prends une profonde inspiration qui vient gonfler mon ventre.
En expirant je rejoins les mains paume contre paume au milieu de la poitrine, sur le plexus solaire.
J’inspire et j’expire profondément 3 fois.
(crédit photo Validées eklablog)

Afficher l'image d'origine 8ème Asana, Marjârasana: LE CHAT
Depuis « La bougie », je mets les mains en avant pour être à 4 pattes (genoux sous les hanches et mains sous les épaules). J’inspire et à l’expiration  je gonfle le dos rond en voulant toucher le ciel avec. Je regarde mon nombril.
En expirant, je creuse mon dos et regarde devant moi. J’inspire et j’expire profondément 5 fois pendant cette posture de détente. (crédit photo Popi Magasine).

 

Afficher l'image d'origine9ème Asana, Balasana : L’ENFANT
Depuis la posture du chat, je ramène les fesses sur les talons, je pose le front au sol et les bras le long du corps avec les paumes qui regardent le ciel. Je ferme les yeux et je respire tranquillement. « Je suis rond comme la terre et prêt à accueillir les songes ». (crédit photo Elbows)

Afficher l'image d'origine10ème asana, Savasana: POUSSIERE DE DODO
Cette dernière posture de yoga est traditionnelle pour terminer une séance. Aussi simple puisse-t-elle paraître, elle apporte l’ultime relaxation au corps et à l’esprit.
Je m’allonge sur le tapis à plat sur le dos. Mes jambes sont légèrement écartées, les pointes de mes pieds tournées vers l’extérieur. Les bras le long de mon corps légèrement éloignés, les paumes des mains tournées vers le ciel.
Libre à vous d’accompagner votre enfant d’un peu de musique relaxante ou d’une berceuse. La séance de yoga a pu se dérouler dans la chambre de votre enfant et cette dernière posture peut être faite dans le lit pour se laisser aller au sommeil. (crédit photo école yogaJP).


Pour poursuivre, une émission de « Grand bien vous fasse » sur France Inter le 28 septembre 2016 : la méditation et le yoga c’est aussi pour les enfants avec des témoignages de professionnels et de parents. 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s