Expatriation Quésaco?·L'étagère des parents

Mon cher Papa Humanitaire

Mon cher Papa Humanitaire,

C’est parce que depuis 10 ans ton travail te fait parcourir les aéroports, que le monde entier est comme ta deuxième maison et que nous sommes parfois amenés à être séparés. C’est que tu es un humanitaire depuis 10 ans mais finalement ça fait que 3 ans que tu es né papa. Et un Papa-huma ça connaît mille endroits et milles histoires incroyables. Un Papa-huma ça bourlingue avec une vie dans un petit sac à dos auquel il a fallu mettre une rallonge parce que quand un huma devient papa, ça lui change un peu son paquetage. Un Papa-huma c’est un aventurier au grand cœur alors un Papa-huma par définition ça ne tient pas en place dès que l’urgence se fait sentir ou que le voyage l’appelle. Alors, pour nous les enfants c’est pas toujours l’aventure de voir son Papa-huma plier son sac pour plusieurs semaines et parfois quelques mois.

Moi, mon cher Papa-huma j’ai envie de te dire que je n’aime pas ces moments où tu manques à l’appel du goûter au parc et aux parties d’histoires farfelues à mimer (parce que t’es quand même plus fort que maman à ce sujet…). Quand tu pars en mission, tu me manques et puis je sais que maman est triste et souvent inquiète pour toi de te savoir dans des situations difficiles, je ne sais pas trop de quoi elle parle June and Mum crédit J.Lapeguequand elle le dit, mais dans ses yeux et dans les tiens quand tu rentres, j’ai compris que tu pouvais côtoyé des nuits noires, celles des méchants cauchemars et du Loup-garou. D’ailleurs, je suis à peu près sûre, où même peut être carrément certaine que si tu n’as pas peur des monstres à la maison et si je suis moi-même une Super-Héros-RoseDeLaReineDesNeiges c’est parce que toi aussi tu es une sorte de Super-Papa-Grenouille qui a déjà vu tellement de monstres en mission que maintenant tu n’as même plus peur qu’ils viennent te manger les pieds pendant la nuit. Mais quand même, cette année ta mission était si looooongue que le calendrier de ton retour aurait fait le tour entier du salon et que j’aurais sûrement usés tout mon feutre rose (mon préféré) pour faire toutes les cases. Et puis nous welcome back calendaravons fait preuve, tous les trois, de beaucoup de courage en attendant de nous retrouver, de libérer nos larmes retenues, nos petits bonds de joie et les intenses câlins de nos retrouvailles mêlés aux fleurs que je t’avais choisi. Tu sais, nous les enfants, nous connaissons mieux les grandes personnes que personne et nous savons souvent bien mieux que vous lorsque vous avez peur et lorsque vous êtes heureux. Et mon cher papa quand tu es rentré, j’ai compris en te regardant à Lorléon que tu avais souffert, que ton petit cœur caramel était tout froissé par la tristesse qui t’avait envahie pendant cette longue séparation. Ton retour nous rendait tous les trois fous de joie et au même instant maman et toi étiez aussi amoureux qu’inquiets. Mais j’ai aussi reconnu à quel point vous étiez des Amoureux kirikou Invincibles et que vous n’aviez pas peur. Vous repreniez la barre contre les vents qui voulaient nous faire chavirer, et nous avons repris le large tous les trois, regardant plus confiant encore, la vie devant nous, celle qui nous conduirais dans un nouveau pays très bientôt.

welcome to kenya.jpgUn nouveau pays ! Wow oui ! C’est le plus souvent pour le travail des papas que nous les enfants, nous voyageons le monde, mais cette année c’est pour celui de maman que nous partons ! Et maman a bien pensé à toi et moi en choisissant une destination In-cro-ya-ble, avec des girafes et même des crocodiles (il faut que je t’avoues à voix très basse pour ne pas le vexer, que Crocodile, le mien je veux dire, il est un peu inquiet à ce sujet…). Et puis dans l’Afrique il y a aura pleins de projets qui attendent un Papa-huma comme toi, même si j’aimerais mieux te garder à la maison rien que pour moi. On jouerait à Loup-Tigre-Le-Pianiste en chantant l’alphabet sous la table, on dessinerait avec un crayon à paillettes et je te mettrais des robes longues avec ma baguette magique en écoutant l’histoire du Dragon Demovézalène, mais on fera tout ça quand même je te promets, on fera tout ça dans l’Afrique.

Aussi, mon cher Papahuma, je dois quand même te dire que je n’ai pas très envie de quitter mes copains de l’école, ni ma maîtresse Alexia qui a les cheveux qui sentent bons. Peut être même qu’un jour j’en aurais assez de changer de maison, je me dis que tous les enfants de Papa-huma doivent ressentir ça parfois, mais quand même pour l’instant je suis plutôt contente de prendre l’avion parce que dans l’avion on pourra regarder des dessins-animés (avec des bonbons qui piquent si tu en achètes à l’aéroport pendant que maman ira aux toilettes avec moi). Et puis en plus, j’adore manger dans l’avion avec toi (je sais que toi aussi tu adores manger les plats que maman trouve bizarres…). Et tu sais, je te boudes un peu mais en vrai j’aime encore parler en anglais, je le fais avec Teddy à l’école, je voulais juste t’embêter un peu. Je vais peut être même apprendre des nouveaux mots dans mon école arc-en-ciel au Kenya et là tu verras on rigolera toi et moi.

Tu sais mon cher Papahuma, je suis trop contente d’aller voir des girafes et des singes bientôt, et surtout parce que je vais y aller avec toi et que ce sera une nouvelle aventure ensemble tous les trois. Mais, je dois t’avouer une dernière chose, ce qui m’ennuie en changeant de maison souvent c’est que je ne peux pas avoir de chat dans mon jardin et je sais pas si maman te l’a déjà dit mais je rêve d’avoir un chat rose qui s’appellerait ViveLeVent.

Bon après mon cher papa grenouille, je suis quand même d’accord pour dire que c’est cool d’avoir un Papa-huma qui connaît pleins d’endroits et aussi que tu sois rentré il y a un mois. J’adore que tu sois avec moi pour la fête des papas mon Papa-huma. Happy father’s day to the greatest daddy in the world!

wecome back daddy

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s